Embarcations

 

Le grand tirant d’eau des navires les empêche de venir dans les zones de peu de profondeur. Pour accéder à une plage ou à l’embarcadère d’un port, les hommes d’équipage mouillent une des trois annexes, suivant la capacité du navire. Ces annexes, pendant que le bateau navigue, sont encastrées les unes dans les autres – le petit canot dans le grand, lui-même dans la chaloupe – et retournées sur le tillac.


Chaloupe

La chaloupe est la plus grande des trois embarcations. Elle est plutôt grande : plus de quinze mètres de long sur les gros navires, et gréée d’une voile au tiers le plus souvent. Son avant est bombé pour pouvoir supporter le poids d’une ancre.

La chaloupe sert à transporter l’équipage à terre, et peut porter jusqu’à vingt hommes à la fois. Elle peut aussi servir de navire éclaireur, pour sonder un passage difficile. Lorsqu’on fait de l’eau ou du biscuit et que le navire n’est pas à quai, elle sert à transporter vivres, eau, bois, poudre et boulets jusqu’au navire. Une telle opération prend donc en général quelques jours.

La chaloupe est aussi très utile pour mouiller les ancres, car elle est beaucoup plus manœuvrante que le navire. L’ancre est alors posée sur l’arrière de la chaloupe dont on а démonté le gouvernail. L'ancre doit être posée de façon que le jas soit en dehors de l'arrière de la chaloupe dans une position verticale et jetée à l’eau à l’endroit adéquat. La chaloupe ne peut mouiller une ancre que lorsque la mer est belle, car sinon, le poids de l’ancre enfonce trop son arrière et elle prend l’eau par-dessus le bastingage.


Grand Canot

Le grand canot est une yole – navire à rame pourvu de cinq à dix bancs de nage, sur lesquels les matelots prennent place pour ramer. Le grand canot sert exclusivement au transport des capitaines et de ses officiers, sauf sur les navires pirates, sur lesquels un tel privilège est mal perçu. La grand canot tient bien la mer, même dans le gros temps.


Petit Canot

Le petit canot remplit toutes les tâches nécessitant un esquif de très petite taille. Il sert aussi d’annexe à la chaloupe, pour accéder aux endroits peu profonds.

On retrouve sur le navire toujours les mêmes types de salles, qui sont réparties sur le navire en fonction de leurs besoins et de leur commodité. La cale, l’entrepont et le pont sont les trois strates d’un navire, en commençant par la plus profonde.

Manuvres.html
La_cale.html