LES PONTS: LE PONT

 

Salle du Conseil (G)


    La salle du conseil est le centre nerveux du navire et la propriété exclusive du capitaine. Le capitaine y vit et y travaille, pour faire la route, élaborer la stratégie militaire, mais aussi recevoir les invités de marque. La salle du conseil est une vaste salle carrée qui occupe toute la longueur de la dunette. Elle donne sur le tillac, qui permet d’accéder à la dunette, à la chambre du capitaine, à la salle d’arme sur les navires de guerre et à la galerie de poupe, lorsque le navire en comporte une. Sur les navires de guerre, l’accès à la salle du conseil est défendu par les gardes marine dont la salle d’arme est stratégiquement placée juste à côté.

    Au centre de la salle du conseil est dressée une table, qui sert de bureau au capitaine, mais aussi de table pour ses repas. La qualité du mobilier  dépend  de  la  richesse  du  capitaine sur les navires de guerre et les navires marchands,  car  alors  le  capitaine  peut emmener avec lui les bibelots qui lui sont chers pour son long voyage. On peut donc trouver dans la salle du conseil une bibliothèque, un meuble à alcools fins, un meuble à vaisselle ou toute autre chose qu’il lui sied d’y apporter. Si le navire ne comporte pas de pilote, les instruments de navigation et les cartes sont dans la salle du conseil. Dans son bureau, le capitaine range son précieux livre de bord, qui contient  ses  observations  personnelles,  ainsi que les observations des officiers de quart, à la fin de leur quart. Le capitaine range précieusement aussi son ordre de mission, s’il est missionné, et tous les papiers importants du  navire : l’inventaire  de  la  cargaison,  les papiers officiels prouvant que le capitaine n’a pas volé son navire ni ce qu’il contient, ainsi que la chasse-partie chez les flibustiers et les pirates, contenant la loi et le mode de répartition du butin. Ces papiers sont très nombreux, et le capitaine se doit de les garder et de la mettre à jour le cas échéant.

    Les   discussions   confidentielles   ont   lieu dans la salle du conseil, ce qui renforce encore le prestige et le mystère qui se dégagent de ce lieu magique pour les simples matelots. Le capitaine rend aussi justice dans la salle du conseil sur les navires de guerre. En bref, la salle du conseil sert de lieu social privilégié sur le navire, tout en restant la propriété exclusive du capitaine. Sur les navires pirates, la salle du conseil est accessible par tous à tout moment, bien  que  le  capitaine  puisse  demander,  en temps de crise, à être au calme pour prendre une décision rapide, seul ou en compagnie du conseil. La salle du conseil est une salle des fêtes   idéale   pour   fêter   un   événement   ou donner un banquet.


Salle d’Arme (H)


    La salle d’arme n’existe que sur les navires de guerre. Elle sert de quartiers aux gardes marines, commandés par un capitaine et un lieutenant. Les gardes marines y conservent toutes les armes en dehors des combats, armes blanches et à feu, pour rendre les mutineries difficiles, voire impossibles. Sur des râteliers sont  stockés  les  sabres,  rapières,  haches, dagues, mais aussi mousquets, pistolets et grenades. Les gardes marines restent quant à eux toujours armés de leur mousquet, de leur baïonnette,   ainsi   que   d’un   sabre   et   d’un pistolet. Ils distribuent les armes pendant le branle-bas de combat.

    Les gardes marines surveillent aussi en permanence la salle du conseil, le carré des officiers, la Sainte Barbe, voire la cambuse.


Chambre du Capitaine (I)


    La chambre du capitaine ressemble fort aux chambres des officiers et du pilote, en plus cossu. Le capitaine sur les navires de guerre à son laquais attitré, qui se charge du ménage et du service.


Bouteilles (J)


    Les bouteilles du capitaine lui permettent de se laver, et sont identiques à celles des officiers,  au-dessus  desquelles  elles  sont situées.


Galerie de Poupe  (K)


    La galerie de poupe est un ornement sans intérêt   nautique   particulier,   qui   sert   à   la détente du capitaine et des officiers, qui peuvent ainsi profiter du calme et de la mer. C’est une sorte de balcon, qui n’est accessible que par la salle du conseil. Un beau coucher de soleil sur la mer des Caraïbes en écoutant un concert sur la galerie de poupe laisse des souvenirs impérissables.


Canon de Chasse (a)


    Les canons de chasse du pont sont identiques à ceux de l’entrepont.


Canon de Muraille (b)


    Les canons de muraille et les pierriers sont des canons de petit calibre que l’on fixe sur le bastingage, au moyen d’un cardan. Ils sont donc mobiles et peuvent être dirigés dans n’importe quelle direction, ce qui est particulièrement pratique pour les recharger. Deux hommes suffisent pour ce faire, car il suffit de le faire pivoter sur lui-même. Pour régler l’abaissement du canon, l’artilleur dispose d’une goupille qui maintient le canon à la hauteur voulue. La mobilité dans un plan horizontal des canons de muraille leur permet de tirer à la fois en chasse et en bordée, ou en bordée et en fuite. Ils sont aussi utiles, lors d’un abordage, pour effectuer des tirs à mitraille meurtriers en enfilade, fauchant les abordeurs par dizaines.


Canon de Bordée  (a)


    Les canons de bordée du pont sont identiques à ceux de l’entrepont.

Annexes.html
Les_trois_feux.html